Interview

« Le bien-être de mes patients est primordial. »

Margaux Tournier, hygiéniste dentaire

Margaux Tournier est hygiéniste dentaire au sein de la clinique de Sonnex, au Grand-Saconnex, depuis 10 ans. Dotée d’un un diplôme de l’Ecole d’hygiéniste dentaire de Genève, c’est chez Smile and Care qu’elle avait déjà effectué son stage de dernière année de formation en 2013.

 

Qu’est-ce qui vous plait le plus dans votre métier ?

Indéniablement le contact humain, car le bien-être de mes patients est primordial. La santé bucco-dentaire d’un patient est lié à la santé en général, et c’est ce qui rend mon rôle utile. J’aime que les gens se sentent bien, tant en termes d’hygiène que d’esthétique.

Selon vous, quelles sont les qualités nécessaires pour bien faire ce métier ?

La précision, l’écoute, la bienveillance et un brin de perfectionnisme (sourire). La personnalité de l’hygiéniste fait beaucoup, notamment pour les patients phobiques. J’apprécie de pouvoir leur prodiguer des conseils.

Avez-vous de nombreux patients anxieux ?

Oui, et leurs phobies sont en majorité dues à de mauvaises expériences. Aujourd’hui, notre approche est ciblée sur le patient et le savoir-être participe beaucoup à son bien-être. Il faut savoir rester attentif au moindre signe de douleur. Certains patients demandent à bénéficier d’une anesthésie locale avant le traitement. Étant au bénéfice d’une formation en anesthésie locale (formation récemment dispensée à Genève), je suis à même de l’effectuer.

Un détartrage est-il aussi important chez les enfants que chez les adultes ?

Il l’est tout autant ! Il est important pour l’enfant d’acquérir des notions d’hygiène dentaire le plus tôt possible afin d’ancrer ses habitudes. Parfois, cela arrive dès l’âge de 2 ans, sur des dents de lait, quand le tartre est important ou que les parents n’arrivent pas à nettoyer la bouche de l’enfant. Nous en profitons pour montrer aux parents les bons gestes et leur dispenser des conseils en prophylaxie (hygiène, alimentation). Ne pas soigner des dents de lait a un impact sur les dents définitives. Dès 6 ans, je conseille un détartrage une fois par an, en même temps que le contrôle dentaire. La durée dépendra de de l’hygiène du jeune patient, de son alimentation et de la quantité de tartre présent.

Dans son application, en quoi un détartrage est-il différent avec les enfants ?

L’approche est clairement plus ludique : on lui explique tout, on lui montre tout, y compris l’exercice de coloration de plaque dentaire.

Quels sont les problèmes généraux les plus répandus en matière d’hygiène dentaire ?

Il n’y a pas de problèmes généraux dans cette discipline, c’est ce qui la rend passionnante ! Nous sommes face à des problèmes multifactoriels. L’hygiène dentaire touche tout : le mode de vie global du patient, l’alimentation, les traitements médicamenteux, les techniques de brossage, la profession. Chaque patient est différent et nécessite une approche personnalisée et des recherches. En tant qu’hygiéniste dentaire, notre rôle de prévention est très important. En général, le patient vient voir l’hygiéniste et nous les aiguillons vers les spécialistes qui pourront prendre en charge leur pathologie : parodontiste, pédodontiste, etc.

Y-a-t-il un lien entre l’état de santé général d’un patient et sa santé buccodentaire ?

Oui, et ce lien s’établit dans les deux sens. Par exemple, l’hygiène dentaire et le contrôle du diabète vont de pair. Il en est de même pour les maladies inflammatoires ou les maladies auto immunes. Notre rôle de conseil prend ainsi tout son sens. Quand les premiers signes de douleurs apparaissent, il est souvent trop tard. Notre profession, c’est la prévention et le maintien.

Quelles sont les évolutions techniques qui permettent d’améliorer l’hygiène bucco-dentaire ?

La brosse à dents électrique est souvent recommandée dans le cadre des protocoles d’hygiène. Elle permet en effet de parfaire le brossage et est adaptée en cas de problème d’arthrose. Elle ne s’adresse cependant pas à tout le monde, notamment ceux qui ont une sensibilité importante ou des gencives très fines.

Quelle est la recette miracle anti-caries, pour garder un sourire parfait ?

3 brossages par jour avec du dentifrice fluoré et un moyen inter-dentaire au moins une fois par jour. Il faut éviter la consommation de sucre, le grignotage et effectuer un contrôle régulier – au moins une fois par an – chez une hygiéniste dentaire.

Existe-t-il un moment idéal pour se brosser les dents ?

S’il y a un moment à ne pas oublier, c’est le soir, on y élimine toute la plaque dentaire accumulée durant la journée. Deux bons brossages par jour sont essentiels, le matin et le soir. A midi, si le temps vous manque, un bain de bouche fluoré peut aider.

Que dites-vous à qqn qui n’ose pas faire un détartrage car ses gencives sont douloureuses ?

De nos jours, de nombreux moyens existent pour éviter la douleur. Chez Smile and Care, on ne traite pas les patients avec la douleur, c’est impensable. Il existe des désensibilisants dentaires et des anesthésies locales qui pallient ce problème.   Pour tout savoir sur le détartrage, cliquez sur ce lien !

DES TECHNOLOGIES DENTAIRES AU SERVICE DE VOTRE CONFORT

La dentisterie est un domaine en constante évolution. De nouvelles technologies sont régulièrement proposées aux professionnels du secteur. Chez Smile and Care, nous nous engageons dans cette voie, afin de garantir à nos patients une précision des diagnostics, une efficacité des soins et un confort à chaque étape du plan de traitement.

Nos équipements

 

1. Des écrans TV qui assurent confort et détail des soins

traitements dentaires

Allongés dans des fauteuils qui assurent un maximum de confort à nos patients, ces derniers ont l’opportunité de regarder un film ou une série durant le traitement. Les écrans permettent également de comprendre le traitement prodigué, projeté lui aussi sur l’écran.

2. Le scanner 3D, idéal pour les prises d’empreintes numériques

scanner traitements dentaires

Le scanner 3D intra-oral crée une image numérique en 3D de votre dentition, qui permet ensuite au laboratoire de créer la prothèse dentaire (gouttières, facettes, couronnes et bridges) par ordinateur. Ce scanner intra-oral est un véritable outil de diagnostic et de prise d’empreinte numérique.

Découvrez le scanner 3D en détail dans cet article.

3. Promax 3D : un scanner 3D ultra précis et un confort maximum

scanner traitements dentaires

Cet appareil de radiographie dentaire 3D, équipé d’un écran tactile, assure rapidité, détente et confort à nos patients, sans sensation de claustrophobie. Un patient détendu est le gage d’une imagerie de meilleure qualité.  Cet appareil de haute technologie répond à une multitude de besoins diagnostiques : endodontie, parodontie, orthodontie, ou implantologie.

Si vous voulez en savoir plus sur cette technologie, cliquez sur ce lien.

4. La caméra intra-orale Sopro, idéale pour détecter les caries

la caméra Sopro, un instrument révolutionnaire dans la détection de caries

Cette caméra, qui est devenue un standard mondial en matière d’imagerie haute résolution, ouvre de nouvelles perspectives pour le diagnostic des caries et les traitements parodontaux. La caméra permet en effet de mettre instantanément en évidence les caries, la plaque dentaire et l’inflammation gingivale.

Par conséquent, ce nouvel instrument nous permet de réaliser un bilan complet et rapide de votre santé bucco-dentaire. La caméra bénéficie du brevet SOPRO reposant sur la fluorescence.

Plus d’infos sur cette technologie sur ce lien.

5. Airflow : la dernière technologie de prévention et traitement pour l’élimination du biofilm, des colorations et du tartre

Dent prévention traitements dentaires

Fabriquée en Suisse et mise au point dans le centre de recherches d’EMS, à Nyon, elle garantit la précision helvétique. Dédiée aux traitements des gencives, maniée par le spécialiste en parodontologie de Smile and Care, elle garantit une hygiène orale maximum. L’appareil permet d’éliminer efficacement le film bactérien et les colorations récemment formés en application supra et sous-gingivale en offrant un niveau élevé de confort au patient.

Plus d’infos sur cette technologie sur ce lien.

6. Quicksleeper, pour une anesthésie indolore

Pédodontie traitements pour enfants

La peur de la douleur concerne une grande partie de nos patients, et les enfants ne font pas exception à cette règle. Pour éviter une anesthésie douloureuse, nos spécialistes pédodontistes utilisent une technique d’anesthésie indolore, localisée et efficace appelée Quicksleeper. Tout au long du traitement, l’assistante dentaire s’assure du bien-être de l’enfant et des parents.

Grâce à cette solution, fini la peur des piqûres ! Cette technique d’anesthésie transcorticale permet une injection indolore et très localisée. Ainsi, l’enfant n’aura pas la sensation de la lèvre ou de la langue qui dort, ce qui permet d’éviter l’auto-morsure ou la gêne occasionnée par une anesthésie classique. Présenté sous la forme d’un stylo magique, l’enfant n’aura pas la peur de la piqûre.

Découvrez l’utilisation du Quicksleeper dans le cadre des soins spéciaux prodigués aux enfants sur ce lien.

7. Un microscope dernière génération pour une médecine dentaire d’excellence

Technologie dentaire microscope

Le microscope dentaire M320D permet une visualisation optimale des traitements dentaires, qu’ils soient chirurgicaux ou non. Les soins en matière d’endodontie, de parodontie et d’implantologie sont effectués avec ultra-précision et les résultats de traitements sont optimisés.

De plus, ce microscope permet également de montrer au patient les images 4K en direct ou par le biais de vidéos. Les options de traitement sont ainsi discutées de façon didactique et simplifiées. Les traitements de caries, de racines, les réalisations prothétiques et toute la chirurgie fine sont ainsi grandement facilités.

8. Stérilisation

Tous nos procédés de stérilisation sont validés par l’Office fédéral de la Santé Publique et appliquent la Loi fédérale sur les médicaments et dispositifs médicaux du 15 décembre 2000, ainsi que l’Ordonnance sur les dispositifs médicaux (ODim) du 17 octobre 2001.Nous assurons une traçabilité complète du processus de stérilisation.

Interview

« Chez Smile and Care, médecins dentistes et assistantes dentaires privilégient toujours le dialogue afin de trouver des solutions ensemble. »

Julia Orteza, assistante dentaire responsable

Julia Orteza est l’assistante dentaire responsable de Smile and Care Eaux-Vives. Née aux Philippines, elle a rejoint la Suisse à l’âge de neuf ans, son père travaillant pour les Nations Unies à Genève. Elle partage avec nous sa motivation pour son métier.

 

Quelles sont les missions d’une assistante dentaire ?

J’assiste les médecins-dentistes dans leurs traitements, la stérilisation des instruments, l’accueil des patients et l’administration. Mon rôle est souvent d’apaiser les patients dès leur arrivée (sourire). Tout le monde n’apprécie pas d’aller chez le dentiste et je suis là pour les écouter et les apaiser.

Vous êtes assistante dentaire responsable. De quelles responsabilités s’agit-il ?

Je supervise deux assistantes dentaires diplômées et deux apprenties. Je gère le planning et l’organisation en équipes. Chaque médecin a son assistante, mais nous fonctionnons avec beaucoup de souplesse. Une assistante dentaire peut travailler avec tous les médecins-dentistes, à l’exception des soins dentaires chirurgicaux, qui sont plus spécifiques. Je passe également les commandes de matériel dentaire. J’étais auparavant responsable dans le centre Smile and Care du Grand-Saconnex, à Sonnex, où il y a un pool de six assistantes dentaires.

Vous êtes aujourd’hui basée au centre Smile and Care des Eaux-Vives. Est-ce que cela a été un grand changement pour vous ?

Bien sûr, j’étais heureuse de rejoindre le nouveau centre des Eaux-Vives, le matériel est neuf et high tech, il est lumineux et facilement accessible. Mais l’esprit d’équipe reste le même et j’aime beaucoup mon métier pour cette raison-là. Nous faisons preuve de polyvalence et de flexibilité, nous fonctionnons vraiment en « team ». Je fais en sorte que mes collègues se sentent soutenues en période de vacances et nous trouvons des solutions avec ma collègue Allison à Sonnex.

Avant Smile and Care, quel fut votre parcours ?

 Après le cycle d’orientation, j’ai fréquenté une école de commerce durant un an, mais cela n’était pas fait pour moi. J’aime le terrain, j’aime exercer plus manuellement. J’adore manier des instruments dentaires ! Dans ma famille, nous sommes nombreux à exercer dans le domaine des soins à la personne. J’ai ensuite pu effectuer un pré apprentissage au sein d’une clinique dentaire, puis trois ans d’apprentissage. Je me suis spécialisée en soins orthodontiques.

J’ai eu la chance ensuite de rejoindre l’équipe de Smile and Care, qui m’offre la variété dont j’ai besoin. Chez Smile and Care, l’humain est important, nous ne sommes pas guidés vers le volume, mais par la qualité. Nous ne sommes ni grands, ni petits, nous sommes dans le juste équilibre.

Que vous a apporté cette formation ?

Je dois admettre que plus jeune, j’étais très timide. Ce métier m’a aidé à m’ouvrir aux autres, à dialoguer avec les patients, qu’ils soient adultes ou enfants. Cela été un véritable chemin de développement personnel.

Qu’est-ce qui vous plait le plus dans votre métier ?

La variété, indéniablement ! Aucun jour ne ressemble au précédent. Et le contact avec les patients, bien sûr ! Nous formons une équipe harmonieuse qui trouve du plaisir à travailler les uns avec les autres. Nous privilégions toujours le dialogue afin de trouver des solutions ensemble.

Selon vous, quelles sont les qualités indispensables pour un poste d’assistante dentaire responsable ?

Il faut savoir bien gérer le stress, pouvoir trouver des solutions rapides et être à l’écoute des patients, des médecins et des assistantes. La ponctualité fait également partie des pré-requis. 

Quels types de soins dentaires ou techniques préférez-vous effectuer ?

J’ai un faible pour les soins orthodontiques, car j’aime travailler avec les enfants ou les jeunes adultes. Après trois ans d’expérience et de formation dans l’orthodontie, je connais aujourd’hui bien les instruments, les produits et les techniques. L’orthodontie est un domaine passionnant !

Avant ou après un soin dentaire, quels échanges avez-vous avec les médecins dentistes ?

Avant d’accueillir un patient, nous regardons son dossier ensemble et le médecin dentiste explique ce qui sera effectué durant la séance. La plupart du temps, nous débriefons également après le rendez-vous, afin d’anticiper les prochaines consultations.

Comment voyez-vous votre évolution professionnelle ?

Je souhaiterais rester plusieurs années chez Smile and Care, car j’aime cette équipe, qu’elle grandisse ou qu’elle reste ainsi. Je suis heureuse de me lever et d’aller travailler tous les matins !

 

 

 

 

 

Karim Abdelghafar Médecin dentiste

Interview

« Chaque patient est unique. »

Dr Karim Abdelghafar, médecin-dentiste chez Smile and Care

 

Le Dr Karim Abdelghafar est passionné par sa discipline, la médecine dentaire. Docteur en médecine dentaire auprès de l’Université de Genève, ce médecin partage ses réflexions sur son métier. Interview.

 

Pourquoi avez-vous opté pour la médecine dentaire ?

La médecine dentaire mêle la science, l’humain et les compétences manuelles. Chaque patient représente pour moi un nouveau défi, et chaque jour, je ressens de la gratitude et de la joie de pratiquer ce métier. Ce choix, je l’ai d’ailleurs fait deux fois dans ma carrière (sourire). La première fois, c’était dans le cadre de mes études de médecine dentaire à l’Université du Caire. J’y ai d’ailleurs effectué un master en pathologie orale, une spécialité qui touche les tumeurs buccales.

Puis, pour des raisons familiales, j’ai déménagé à Genève en 2015. A Genève, j’aurais pu choisir un autre secteur professionnel, mais j’ai choisi de refaire toute la formation dentaire, à l’Ecole de médecine dentaire de Genève. J’ai obtenu mon diplôme fédéral en 2019. En plus de mon activité de médecin-dentiste chez Smile and Care, je suis enseignant à l’Université de Genève où j’effectue un doctorat en traitements dentaires conservateurs. Ces soins consistent à éliminer les tissus cariés, en éliminant le moins possible de matière dentaire saine.

Quel type de soins pratiquez-vous ?

Je suis un dentiste omnipraticien. Je dispense des soins dentaires généraux, qui vont des traitements de caries, aux soins plus esthétiques nécessitant la pose de prothèses fixes ou amovibles, en passant par la pédodontie (soins aux enfants), ou l’endodontie (traitement de racines). Les traitements esthétiques concernent la majorité des traitements. Par exemple, remplacer un ancien plombage par un composite en résine permet d’améliorer la santé bucco-dentaire d’un patient tout en proposant un résultat plus esthétique.

Selon vous, quelles sont les qualités nécessaires pour bien faire ce métier ?

La médecine dentaire suisse suit des lignes directrices de qualité et les protocoles sont rigoureusement suivis. Il faut être méticuleux et avoir beaucoup de patience, car chaque patient est unique. Cela nécessite une analyse afin de bien saisir la problématique et amener la solution adéquate. Evidemment, les connaissances scientifiques sont indispensables car le patient doit ressentir que le plan de traitement que nous lui proposons est le plus fiable et le plus adapté à sa situation.

La pédagogie et l’empathie sont aussi nécessaires afin de vulgariser les explications qui sont adressées aux patients. Mon travail consiste à amener mes patients à prendre conscience que rendre le sourire n’est pas qu’un slogan !

Votre travail est-il différent durant les soins d’urgences dentaires ?

La prise en charge des urgences, durant la semaine ou le week-end vise à poser un diagnostic et prendre principalement en charge la douleur et l’infection. Nous devons être rapides, efficaces, et chaque patient représente un challenge inconnu. Rien n’est prévu à l’avance ! La gestion de ces situations demande de l’expérience, de la concentration et de la rigueur.

Avez-vous en mémoire un patient en particulier, qui fut pour vous un challenge justement ?

Oui, absolument. La veille de Noël, une patiente se présente au centre des Eaux-Vives. Proche de la soixantaine, elle avait quelque peu négligé ses soins dentaires et avait besoin en urgence d’une réparation sur sa prothèse amovible. Smile and Care collabore depuis de nombreuses années avec le laboratoire Allinlab, que j’ai immédiatement contacté afin d’échanger sur la situation de cette patiente. Nous avons eu une très bonne communication. C’est un sujet peu souvent évoqué, mais les échanges entre un médecin dentiste et le laboratoire sont primordiaux.

Ensemble, nous avons pu trouver une solution provisoire durant les Fêtes de fin d’année. Après les Fêtes, je lui ai installé une prothèse définitive. Elle en a pleuré, m’a dit avoir ressenti beaucoup de confiance dans notre travail et dans l’approche de son traitement. Après cet épisode, j’observe que cette patiente, qui revient régulièrement pour des contrôles, a gagné en assurance, tant sur le plan privé que professionnel.

Et la technologie, comment influence-t-elle les traitements ?

Le scanner intra-oral est clairement une avancée technologique. Aujourd’hui, les progrès en médecine dentaire sont incroyables. Ils permettent plus de précision, mais un outil n’est bon que s’il est bien utilisé par le praticien qui le manie !

Quels sont vos objectifs de développement professionnel ?

J’aurai terminé mon doctorat dans deux ans. Selon moi, un bon médecin-dentiste doit échanger avec ses pairs et ses collègues. Notre pratique est multidisciplinaire, et c’est en partageant que nous élargissons nos connaissances. Notre modèle est basé sur l’excellence des soins proposés, des matériaux utilisés et la communication entre spécialistes. C’est ensemble que nous trouvons les meilleures solutions.

 

Interview

« Notre métier est une forme d’artisanat : nous devons maîtriser les gestes techniques et faire preuve de créativité. »

Dr Maria Bilinksa, médecin-dentiste chez Smile and Care

Depuis son plus jeune âge, Maria Bilinska rêvait de devenir dentiste. Un ancien journal intime, retrouvé des années plus tard, en est le témoin. Ce qu’elle aime le plus dans ce métier qui la passionne ? Le contact avec les patients, et pouvoir apporter des solutions hautement techniques à leurs traitements.

Cette spécialiste a rejoint l’équipe de Smile and Care des Eaux-Vives il y a un an et ne cache pas sa motivation. Interview.

 

Qu’est-ce qui vous plait le plus dans votre métier ?

Pouvoir accompagner les patients dans leurs traitements tout en travaillant dans une ambiance agréable. La dentisterie m’apporte un sentiment d’accomplissement, en étant véritablement à l’écoute de mes patients. Notre métier est une forme d’artisanat : nous devons maîtriser les gestes techniques et faire preuve de créativité. Je pense avoir trouvé ma vocation.

Selon vous, quelles sont les qualités nécessaires pour bien faire ce métier ?

Le travail de dentiste requiert une solide formation théorique, une excellente dextérité, de la concentration et de la précision. L’aspect humain est fondamental : il faut faire preuve de patience et de tact afin d’apaiser les angoisses des patients, leur expliquer en détail les raisons et le déroulement d’un plan de traitement. La peur du dentiste – l’évitement de soins dentaires – peut avoir des conséquences dévastatrices sur la santé générale du patient. Notre rôle est à la fois éducatif et médical. Il est également nécessaire de faire preuve de curiosité, car les métiers du domaine médical évoluent en permanence. Nous sommes dans l’obligation de nous former tout au long de notre carrière.

Quels types de soins pratiquez-vous ?

En tant que dentiste généraliste, ma fonction est d’évaluer la santé buccodentaire, d’effectuer des examens, de soigner des caries, de réparer des dents brisées, de traiter des racines infectées et de proposer des solutions prothéiques (onlays, couronnes, bridges, prothèses sur implants, prothèses amovibles), mais également d’effectuer de simples extractions en cas de destructions importantes de la dent. Si le plan de traitement requiert une technique plus spécifique – orthodontie, chirurgie ou parodontologie – je dirige mes patients vers une spécialiste au sein de notre centre dentaire.

Parlez-nous d’un cas technique en particulier.

Parfois, les patients représentent de véritables défis. Il est important de les accompagner dans l’adoption de nouvelles habitudes de vie, et leur faire comprendre que certaines de leurs habitudes sont nocives pour leur santé. Je fais notamment référence au tabac, aux boissons sucrées et aux problèmes de bruxisme*. Nous apportons une palette de solutions, en collaboration avec d’autres spécialistes médicaux : ostéopathes, nutritionnistes, etc. La médecine dentaire est une discipline très hollistique.

Vous faites régulièrement des séances interdisciplinaires avec les autres spécialistes de Smile and Care. Quels bénéfices tirez-vous de ces échanges ?

Chaque plan de traitement doit être considéré globalement avec tous les praticiens engagés (dentiste généraliste, orthodontiste, spécialiste en parodontologie, spécialiste en implantologie etc.). Pendant les séances interdisciplinaires, nous discutons des considérations anatomiques et médicales, examinons l’occlusion et les limitations éventuelles, afin de donner une proposition optimale de traitement personnalisé, parfaitement adapté à la situation de chaque patient.

Smile and Care investit régulièrement dans des innovations technologiques. Quels sont les instruments que vous utilisez le plus ?

Le scanner numérique est sans aucun doute un outil indispensable. Il permet de numériser et d’envoyer les empreintes dentaires directement au laboratoire, de montrer les numérisations 3D aux patients tout en améliorant l’ergonomie de travail. La prise d’empreintes à l’aide d’un scanner intraoral est beaucoup plus confortable pour les patients que la pâte à empreinte classique.

Quels sont vos objectifs de développement professionnel ?

Je veux rester alerte sur les nouveautés scientifiques et techniques, qui évoluent en permanence. Pour rester une excellente dentiste, je veux continuer à me former, me documenter et avancer.

Quels conseils donneriez-vous à un jeune qui débute ou qui voudrait exercer votre métier ?

Trouvez des mentors dans la profession et assurez-vous qu’il s’agit de personnes qui n’ont pas peur de vous dire la vérité car celles et ceux qui ne vous disent pas ce que vous voulez entendre ne vous feront pas avancer. Maitrisez votre ego. N’oubliez pas que vous êtes là pour les patients, pas l’inverse. Et j’ajouterais que le travail en équipe, dans une atmosphère d’entente et du respect réciproque, est indispensable.

 

 

Interview

« Le suivi personnalisé d’un traitement orthodontique est indispensable. Comme mes patients, je me réjouis de suivre leurs progrès. »

Dr Caroline De Carvalho, orthodontiste chez Smile and Care

La Dresse Caroline de Carvalho, titulaire d’un post grade en orthodontie, est passionnée par son métier. Chez Smile and Care, cette femme qui allie rigueur et douceur partage son temps entre les centres dentaires des Eaux-Vives et du Grand-Saconnex. Interview.

 

Qu’est-ce qui vous plait le plus dans votre métier ?

Je me suis toujours destinée à travailler au contact des enfants. Avant d’être médecin-dentiste, je voulais être pédiatre ! Puis, dans le cadre de mes études et de mes premières expériences professionnelles, j’ai beaucoup appris sur la formation dentaire auprès des enfants. Puis j’ai accompli un postgrade en orthodontie, qui me permet aujourd’hui de conjuguer la relation avec les enfants et l’orthodontie. Ma mission d’orthodontiste est élargie, car j’aime aussi les encourager à adopter des règles d’hygiène dentaire sur le long terme.

Selon vous, quelles sont les qualités nécessaires pour bien faire ce métier ?

Il faut avant tout savoir gérer la patience – versus l’impatience – du patient. Un traitement orthodontique est souvent long, et les résultats peuvent se faire attendre. Une qualité indispensable réside également dans la recherche de la perfection, et être attentive aux plus petits détails. Pour se faire, la précision, l’écoute et l’empathie sont des atouts indispensables pour orienter le patient vers le meilleur choix de traitement. J’ajouterais qu’il faut savoir faire preuve de pédagogie, que ce soit avec les adultes ou les enfants.

Quel type d’orthodontie pratiquez-vous avec les enfants ?

Je pratique l’orthodontie interceptive, c’est-à-dire qu’il faut préparer la bouche pour les futures dents d’adulte. Le traitement interceptif constitue le premier niveau de correction d’un traitement orthodontique chez l’enfant. Les divers problèmes de mâchoires peuvent être résolus de manière anticipée, avec l’aide d’appareils simples d’utilisation. Dès l’âge de 8 ans, un enfant peut démarrer un traitement, et raccourcira ainsi le travail futur qu’il aura à faire. Les bénéfices sont indéniables.

Et avec les adultes ?

De plus en plus d’adultes ont recours à l’orthodontie, notamment pour soigner l’esthétique de leurs dents. Le traitement Invisalign, une technique d’orthodontie invisible, permet de réaligner les dents sans avoir recours à un traitement plus visible, comme les bagues. Les adultes sont de plus en plus nombreux à nous solliciter pour ce type de traitement.

Quels sont vos objectifs de développement professionnel ?

Les formations sur le traitement Invisalign sont régulières. Les gouttières qui sont proposées évoluent au gré des nouvelles technologies. Dans l’orthodontie pour enfants, les plans de traitement évoluent également, et je suis régulièrement des formations continues.

Invisalign permet d’éviter la pose de bagues ?

Oui, aujourd’hui 50% de nos traitements sont réalisés avec Invisalign et, dans 50% des cas, nous faisons appel à des bagues. Invisalign permet un contrôle extrêmement précis, puisqu’un logiciel permet d’adapter le traitement en continu. Invisalign requiert néanmoins une discipline de la part du patient, qui doit porter ses gouttières. Si les consignes sont respectées, les résultats sont au rendez-vous. Une application digitale permet désormais de suivre le traitement et de communication avec le patient. Le suivi est assuré tant pour le patient que pour l’orthodontiste. Néanmoins, le suivi orthodontique est extrêmement important, même lorsque le processus est digitalisé.

 

 

AIRFLOW® Prophylaxis Master est la dernière innovation d’EMS Dental. Fabriquée en Suisse et mise au point dans le centre de recherches d’EMS, à Nyon, elle garantit la précision helvétique. Dédiée aux traitements des gencives, maniée par le spécialiste en parodontologie de Smile and Care, elle garantit une hygiène orale maximum.

Une solution unique

L’AIRFLOW® Prophylaxis Master a fait l’objet de plus de 100 000 heures de tests techniques et cliniques en collaboration avec des spécialistes des soins dentaires du monde entier. La conception de l’appareil permet une utilisation intensive, une maintenance simple et offre à l’utilisateur une ergonomie et un niveau de précision inégalés. Les plus hauts niveaux d’hygiène orale sont désormais simplement atteignables. L’AIRFLOW® Prophylaxis Master a été conçu dans le souci de satisfaire aux normes les plus strictes en termes de performances, sécurité et confort.

Les avantages pour le patient Smile and Care

L’appareil permet d’éliminer efficacement le biofilm*, les colorations et le tartre récemment formé en application supra et sous-gingivale en offrant un niveau élevé de confort au patient ; ceci tout en réduisant considérablement le besoin de recourir à l’instrumentation manuelle et ultrasonique.

Bonne nouvelle : les cupules et pâtes à polir appartiennent désormais au passé ! Le PIEZON® NO PAIN avec l’instrument PS permettent d’éliminer le tartre résiduel de manière indolore et peu invasive là où cela est nécessaire. La température de l’irrigation est régulée et les fonctions sont actionnées par une pédale sans fil.

 

*biofilm : le biofilm sur les dents peut causer des problèmes plus importants. Ce revêtement rend malade s’il n’est pas éliminé correctement ou désorganisé dans sa structure par couches. Tout commence par la formation de la pellicule acquise. Ce dépôt ultrafin constitué de protéines et d’autres composants de la salive, se dépose en l’espace de quelques heures sur les dents fraîchement nettoyées. La pellicule est une amie. En principe, elle est précieuse, car en tant que biofilm oral initial, elle protège les dents doublement : d’une part, contre les attaques acides et, d’autre part, elle évite toute atteinte de l’émail pendant la mastication d’aliments ou du frottement des dents entre elles. Mais avec le temps, ses qualités tournent court. Bientôt, elle sera colonisée par les bactéries. Une première couche de plaque dentaire commence à se former.

Comment ça marche ?

 

 

 

 

 

 

 

Découvrez cette innovation en images :
 https://www.ems-dental.com/fr/products/airflow-prophylaxis-master

 

Notre priorité chez Smile and Care : garantir le confort de nos patients avec les équipements à la pointe de la technologie.

caméra intra orale smile care

La dernière avancée majeure dans le domaine du soin dentaire est l’intégration de la technologie numérique à chaque étape du soin dentaire. Toujours en quête de mettre les dernières technologies à disposition de nos patients, Smile and Care propose désormais un système de numérisation intra-orale.

Le scanner 3D intra-oral permet de créer une image numérique en 3D de la dentition, ce qui permet ensuite au laboratoire de créer la prothèse dentaire (gouttières, facettes, couronnes et bridges) par ordinateur. Le précision d’un scanner 3D est de l’ordre de quelques centièmes de millimètres.

caméra intra orale

Un confort indéniable pour le patient
Ce scanner intra-oral est un véritable outil de diagnostic et de prise d’empreinte numérique.

Il permet :

  • Un co-diagnostic avec le patient par une visualisation en 3D sur un écran déporté
  • Une prise d’empreinte numérique des dents, plus précise et plus rapide qu’une prise d’empreinte réalisée avec de la pâte en bouche
  • D’envoyer des fichiers numériques au laboratoire pour concevoir sur ordinateur la futur prothèse dentaire (gouttières transparentes, facettes, guides chirurgicaux, couronnes et bridges dentaires…)

Une expérience de traitement différente, qui favorise l’implication du patient 

Cette technologie innovante permet une communication idéale entre le dentiste et le patient. De plus, les empreintes en couleurs réelles sont rapides, précises et faciles à prendre. Elle permet en outre de fournir des informations sur la santé bucco-dentaire et les plans de traitement proposés.

 

 

 

 

 

 

 

 

La visualisation à l’écran permet une communication visuelle avec le patient.

Des avantages incontestables

  • Un gain de temps : la durée de la séance est réduite
  • Plus de confort par rapport à une empreinte conventionnelle
  • Etablir un dialogue de qualité avec le patient
  • Une prise d’empreinte numérique de haute qualité
  • La conception en 3D sur ordinateur
  • Une restauration dentaire sans métal et esthétique
  • Avec les empreintes numériques, la sécurité sanitaire est renforcée.

 

 

 

 

 

 

 

 

Chez Smile and Care, notre quête d’innovation est permanente et nous sommes fiers de pouvoir proposer ce produit de pointe à nos patients.

Chez Smile and Care, nos hygiénistes dentaires sont à même de dépister les caries, les maladies de gencives et autres affections bucco-dentaires (obturations défectueuses, lésions buccales, bruxisme, etc.).